MON PREMIER NEPAL , LES BALCONS DES ANNAPURNAS

Retour page précédente

Il n'est nul besoin d'évoluer en haute altitude sur des terrains réservés aux montagnards aguerris pour s'imprégner des décors grandioses et du mysticisme ambiant de ce pays envoûtant. Il existe au Népal des itinéraires de toute beauté, accessibles à la plupart, qui permettent de vivre des moments inoubliables dans un dépaysement total. Ce voyage est une première approche idéale du Népal alliant visite de Kathmandu et randonnée dans une des plus fameuses régions de l'Himalaya. Au-dessus du Lac de Pokhara, le sentier est un observatoire fantastique face aux sommets prestigieux que sont les Annapurnas, le Dhaulagiri et le Macchapuchare. Depuis les vallées tropicales jusqu'aux hautes terres, nous cheminons accompagnés de nos amis népalais, porteurs, sirdars, et sherpas. Au contact des peuples de pasteurs, robustes Gurungs et fiers Magars, on devine, si loin de l'Occident, ce que l'on est venu chercher là : la respiration de la terre, à un rythme oublié. Vous évoluez dans le meilleur confort pour ce genre de voyage : pas de portage, étapes moyennes, faible altitude pour le Népal (maximum 3000 mètres), logement en lodges pendant la randonnée et dans un hôtel à Kathmandu. De plus, durant tout votre voyage, vous êtes assistés par un accompagnateur en montagne français.

Jour 01 : départ de Paris

Départ de Paris, généralement en milieu de journée. Vol pour Kathmandu avec escale.

Jour 02 : Arrivée à Kathmandu

Accueil par notre partenaire à l’aéroport puis transfert à notre hôtel. Premier contact avec Kathmandu… bruits, odeurs, visages… Nuit à l’hôtel.

Jour 03 :Visite de Kathmandu.

Accomplissement des formalités (comme le permis de trekking). Cette journée est consacrée à la visite de Kathmandu. En compagnie d’un guide, nous commençons par la visite de Pashupatinath, très haut-lieu de culte hindou. Non loin de là, se situe l’immense Stupa de Bodnath, un des plus important centre bouddhiste tibétain du Népal. Nous terminons la journée sur la colline de Swayambunath, où l’on trouve à la fois un stupa, une gompa (monastère bouddhiste), mais aussi plusieurs temples hindouistes. Ce lieu magique est un parfait résumé de l’harmonie qui règne entre les deux grandes religions du Népal, à l’image des Népalais, pacifiques et tolérants. Nous rentrons à pied sur Kathmandu, pour continuer à s’imprégner de l’atmosphère de cette ville, à la fois déroutante et envoûtante. Nous sommes dans un autre monde. Nuit à l'hôtel.

Jour 04 :Kathmandu - Phedi (1080 m)

Rendez-vous avec l’équipe népalaise de trek qui voyage avec nous dans le bus. Ce voyage est déjà une petite aventure. Sur la route de Pokhara, par monts, par vaux et par gorges, nous nous dirigeons vers le départ de notre fabuleux voyage. Cette rare route dans un certain inconfort nous imprègne de la réalité népalaise des collines du centre. La route longe des rivières encaissées dans de profondes gorges, des collines striées de rizières et offre quelquefois des vues sur les sommets enneigés de l’Himalaya. Ici vivent les Bahun, les Chhetri, les Magar et les Gurung, ethnies des basses vallées du Népal. La campagne est occupée ! Après Pokhara, nous remontons la vallée de la Yamdi Khola près de Hyangja, l'important camp de réfugiés tibétains et gagnons Phedi (1080 m), point de départ de notre trek. Nuit en lodge.

Jour 05 : Phedi (1080 m) - Deurali (2010 m)

Dominant la vallée de la Yamdi Kola à flanc de collines, nous commençons notre trekking. Cette première journée facile nous permet de nous immerger dans ce décor de terrasses, de rizières verdoyantes, de forêts et de petits villages aux habitants aux vêtements chatoyants. Nous montons à Dhampus (1580 m) et embrassons la chaîne des Annapurnas, décor de rêve de notre trek. Nous découvrons ainsi le Lamjung Himal (6986 m), l'Annapurna II (7939 m), l'Annapurna IV (7525 m), l'Annapurna III (7555 m), l'Annapurna I (8091 m) et l'Annapurna Sud (7219 m), mais surtout le Machhapuchhare (6997 m), qui sera notre point de repère durant toute la randonnée. Cette montagne sacrée n’a jamais été gravie et est interdite à l'ascension. Un sursaut d’énergie est nécessaire pour atteindre Pothana (1870 m), puis Deurali (2010 m). Deurali signifie col en nepali et de celui-ci, nous apercevons pour la première fois le Dhaulagiri (8172 m). Nuit en lodge.
Dénivelée : + 970 m, - 0 m
Horaire : 4 h 45 mn

Jour 06 :

Deurali (2010 m) - Ghandrung (1940 m).
Une bonne journée nous attend où le chemin monte et descend (le plat népalais : up and down comme disent en riant les Népalais). Après avoir commencé par descendre, nous traversons des villages gurungs à l'architecture typique, puis notre premier pont suspendu à 1690 mètres. Nous remontons en balcon la Modi Khola, qui descend des Annapurnas, passons à Tolka (1710 m), puis à Landrung (1550 m). La vue y est superbe sur l’Annapurna Sud (7219 m) et le Hiunchuli (6336 m). Il est temps de plonger sur la Modi Khola et la franchir à Kyumni (1300 m). C’est une bonne montée à travers les terrasses de millet qui nous attend pour atteindre Ghandrung (1940 m). Nuit en lodge.
Dénivelée : + 740 m, - 810 m
Horaire : 5 h 15 mn

Jour 07 :Ghandrung (1940 m) - Tadapani (2540 m)

En début de matinée, nous prenons le temps de nous perdre dans les ruelles de Ghandrung et ainsi de visiter en profondeur ce magnifique village gurung. La première montée nous ménage de très belles vues sur le Machhapuchhare et conduit au petit col de Komrong Danda (2150 m). C’est ensuite par un petit sentier en balcon à l’écart des itinéraires touristiques que nous traversons le paisible village de Melanje (2050 m), puis Chiule (2050 m). La véritable montée commence. En traversant de belles forêts de rhododendrons géants, nous arrivons à Tadapani (2540 m), situé sur une crête. Au fond de la vallée du sanctuaire des Annapurnas, on découvre l’Annapurna III (7555 m) et le Gangapurna (7454 m). Nuit en lodge.
Déniveléen : + 700 m, - 100 m
Horaire : 4 h

Jour 08 : Tadapani (2540 m) - Ghorepani (2834 m)

Après Banthanti, nous longeons un ruisseau dans une ambiance tropicale. L’itinéraire chemine dans une gorge avant d’atteindre Deurali (2960 m). L’ascension se poursuit jusqu’à l’altitude de 3030 mètres pour y découvrir un des spectacles les plus grandioses avec le Dhaulagiri I, le Tukuche, le Nilgiri, l’Annapurna I, et le Hiunchuli. Il ne reste plus qu’à descendre sur Ghorepani (2775 m), tout proche. Nous rejoignons ici la fin de l’itinéraire du Tour des Annapurnas. Nuit en lodge.
Dénivelée : + 700 m, - 400 m <
Horaire : 4 h 30 mn

Jour 09 : Ghorepani (2834 m) - Tikedunga (1525 m)

L’ascension de Poon Hill (3193 m), au lever du soleil nous ménage une vue encore plus spectaculaire que la veille. Le Dhaulagiri (8172 m) et la chaîne des Annapurnas nous y apparaissent dans toute leur majesté. Par un superbe chemin en escalier, nous descendons sur les villages magar de Nangathanti (2460 m), puis Banthanti (2250 m) et Ulleri (2070 m). Nous traversons forêts de rhododendrons géants, terrasses, petits villages tout en dominant la vallée. L'itinéraire suit la piste qui vient du Tibet. Nous aurons peut-être l'occasion de rencontrer les caravanes de mulets décorés de plumets rouges qui acheminent les marchandises entre Pokhara et le Mustang. Après cette longue descente, deux ponts suspendus conduisent à notre étape à Tikedunga (1525 m). Nuit en lodge.
Dénivelée : + 370 m, - 1690 m
Horaire : 5 h 30 mn

Jour 10 : Tikedunga (1525 m) - birethanti (1065 m) puis transfert à Pokhara

Pour cette étape, nous avons déniché un itinéraire sauvage qui nous éloigne du fond de la vallée de la Bhurundi Khola. Nous grimpons à Mauja (1730 m), avant de commencer un itinéraire en « plat népalais ».
L’ambiance est très paisible avec les habitants de ces villages, un peu étonnés de nous rencontrer. Nous regagnons alors le fond de vallée et le terme de notre périple pédestre à Birethanti (1065 m). Transfert en bus à Pokhara (1 heure environ) en milieu d’après midi. Découverte des paisibles rives du lac Phewa qui borde la petite et paisible ville de Pokhara. Nuit à l’hôtel.
Dénivelée : + 200m, - 470 m
Horaire : 4 h 30 mn

Jour 11 : Transfert de Pokara à Chitwan national parc.

En route vers un tout autre décor… Nous quittons les montagnes pour entrer dans la vaste plaine du Teraï, à quelques encablures de la frontière Indienne… Cette région habitée notamment par l’ethnie des Tharus constitue le grenier à riz du Népal. Notre camp de base pour 2 nuits se situe dans le village de Sauraha, porte du parc national de Chitwan (qui signifie « au cœur de la jungle). Nuit en lodge.
4/5 heures de bus

Jour 12 :Visite du parc national de Chitwan

Le parc national de Chitwan s'inscrit parmi les plus vieux parcs du Népal. Il est classé Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1984. A cheval sur le Népal et l’Inde, il constitue une des rares zones encore préservée. Une flore luxuriante subtropicale abrite l'une des dernières populations de rhinocéros d'Asie et de tigres du Bengale. Y vivent également des éléphants d’Asie, le gavial du Gange (crocodile) et bien d’autres espèces… Nous aurons certainement la chance d’apercevoir quelques joyaux de cet environnement au cours notre safari à pieds et en jeep… Nuit en lodge.
Safari à pied et en jeep 

Jour 13 : Retour à Kathmandu en bus ou en avion

Retour à la « civilisation ». Moyen de transport à définir selon les possibilités.

Jour 14 :Journée à Kathmandu

Journée libre à Kathmandu. Possibilité de s’organiser une visite dans l’un des centres historiques de la vallée de kahmandu. Cette journée constitue également une sécurité en cas d’imprévu durant le transfert de la veille… Nuit à l’hôtel

Jour 15 :Vol retour Paris

Demi-journée libre pour les derniers achats, aller chez le barbier ou tout simplement déguster un népali tea dans le jardin de l’hôtel ! Transfert généralement dans l’après-midi à l’aéroport. Nuit dans l’avion.

Jour 16: Arrivée Paris

Arrivée généralement le matin. Dispersion.

ACCUEIL

Le Jour 01 à l’aéroport de Paris

Nous entendons par « accueil », le lieu à partir duquel vous êtes pris en charge.

Une convocation détaillée vous parviendra 8 à 10 jours avant votre départ

Elle mentionnera les heures et numéro de vol, la compagnie aérienne, l’heure où vous devez vous présenter à l’enregistrement et l’ensemble des détails concernant votre voyage en avion.

Les horaires de vol sont généralement connus longtemps à l’avance.

DISPERSION

Le Jour 15 à l’aéroport de Paris.

Nous entendons par « dispersion », le lieu à partir duquel nos prestations sont terminées.

FORMALITES

Vous devez être en possession d'un passeport en cours de validité et valable encore 6 mois après la date de retour.

Visa obligatoire pour les ressortissants français.

Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Pas de vaccination obligatoire.

 

Vous trouverez le détail de celles-ci dans la rubrique FORMALITES de la Fiche « Informations générales NEPAL».

NIVEAU

Pour marcheurs moyens en montagne.

Portage d'un sac à dos léger pour la journée.

Horaire moyen : 5 à 6 heures de marche par jour.

Dénivelée journalière variable : de 400 m à 1000 m.

Le rythme de marche est lent et régulier, l’aspect découverte est privilégié sur l’aspect sportif.

La difficulté réside essentiellement dans les "plats népalais" (succession de montées et descentes) et les nombreux escaliers qui parsèment les chemins.

 

Pour ce trek, l’altitude maximum « obligatoire » est de 3000 mètres. A cette altitude-là, les problèmes d’acclimatation à l’altitude sont quasi inexistants.

HEBERGEMENT

Hôtel (2 ou 3 personnes par chambre) à Kathmandu et Pokhara, lodges durant le trek.

Les lodges sont des maisons népalaises et correspondent à des gîtes d’étape sommaires (chambres de 2 à 3) en France. D’un confort variable, ce ne sont pas des hôtels mais ils permettent de faire un trekking en altitude dans des conditions de confort appréciables (lit, matelas, toilettes sommaires). Les douches (avec supplément) sont de plus en plus souvent possibles.

 

Repas :

La cuisine népalaise est très influencée par l’Inde. Le plat typique du pays est le dhaal bat, un plat de riz servi avec une sauce à base de lentilles et d’épices, accompagné d’un curry de légumes et quelquefois de petits morceaux de viande de poulet.

 

A l’aller à Kathmandu, nous choisissons généralement des restaurants népalais ou tibétains. Au retour, les repas sont à votre charge (de 3 à 15 € par repas, selon les restaurants choisis).

 

Durant le trek :

Le midi et le soir, vous serez impressionnés par la qualité et la variété des repas préparés par les habitants ou le propriétaire du lodge. La nourriture est saine, généralement végétarienne, à l’image du pays. C’est un très agréable compromis entre la cuisine népalaise et nos estomacs occidentaux fragiles.

 

Certains jours, notamment ceux où nous faisons une ascension, un pique nique froid généralement léger nous est préparé avec des vivres de course.

Si vous craignez malgré tout les « petits creux » en chemin ou si vous êtes gourmand, vous pouvez emporter quelques barres de céréales, fruits secs, pâtes d’amande, chocolat…

TRANSFERTS INTERNES

Transferts en bus locaux privés.

Vols intérieurs sur compagnies régulières népalaises.

PORTAGE DES BAGAGES

Les bagages sont transportés par les porteurs.

Vous portez uniquement les affaires de la journée.

 

Vous trouverez des renseignements complémentaires dans la rubrique VOS BAGAGES de la Fiche « Informations générales NEPAL »

GROUPE

de 6 à 12 personnes

 

Dédoublement :

En raison d’une forte demande, il peut arriver que le séjour soit dédoublé. Dans ce cas, chaque groupe sera indépendant et encadré par son propre accompagnateur.

 

Groupes constitués :

Vous êtes membres d’une association, d’un comité d’entreprise, d’une collectivité, vous êtes une famille ou un groupe d’amis désirant randonner ensemble : nous organisons cette randonnée aux dates que vous choisissez, avec un tarif étudié.

Vous avez un rêve, un projet…, consultez-nous.

ENCADREMENT

L’accompagnateur en Montagne français :

Professionnel de la montagne, il s’engage à :

- Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée en toute sécurité : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, santé, adaptation aux aléas météorologiques et à la nivologie.

- Assurer la dynamique et la cohésion du groupe.

- Vous faciliter l’approche du milieu montagnard et vous faire partager avec passion ses connaissances pour la nature.

- Etre disponible et à votre écoute.

 

Sa présence est systématique sur nos séjours au Népal depuis le début.

Il est diplômé d’État, spécialiste de l’encadrement de groupes et du Népal. Il veille au bon déroulement du séjour (hébergement, itinéraire, sécurité…) et reste l’interlocuteur de nos prestataires sur place et en particulier du sirdar. Son expérience et sa connaissance du pays sont des atouts majeurs de votre sécurité, de votre intégration et à la réussite de votre séjour.

 

L’imprévu est, au Népal, une composante du voyage et nul n’est à l’abri d’un glissement de terrain, de conditions météorologiques difficiles ou d’une panne de bus. Nous ferons au mieux pour y pallier et le programme pourra éventuellement subir quelques petites modifications. C’est là que l’on apprécie d’avoir un accompagnateur connaissant bien le pays et les mentalités locales.

 

L’équipe népalaise :

 

Sirdar : il est le responsable du déroulement du trekking (terme employé pour désigner une randonnée au Népal). Il nous accompagne sur les sentiers et commande toute la structure de trek (cuisine, sherpas, porteurs).

Sherpa : à l’origine, c’est le nom d’une ethnie importante du Népal qui habite principalement la région de l’Everest. Utilisé d’abord pour désigner les porteurs d’altitude lors des premières grandes expéditions himalayennes, ce nom est passé dans le vocabulaire courant et désigne aujourd’hui un guide qui vous accompagne sur le sentier. C’est un peu notre ange gardien, il porte ses affaires personnelles mais pas le matériel collectif. En effet, en cas de fatigue d'un participant, il peut être amené à le soulager de son sac à dos.

Porteur : il porte le ravitaillement, ainsi que les sacs contenant nos affaires personnelles. N’ayant pas le même rythme de vie que nous (marche et repas), nous ne les côtoyons que rarement dans la journée mais nous les retrouvons avec plaisir le soir pour partager quelques instants ensemble.

EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR

Vêtements :

Les principes :

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :

- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).

- une veste en fourrure polaire chaude.

- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.

En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine (les sous-vêtements en laine mérinos sont confortables et génèrent peu de mauvaises odeurs), la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.

Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.

 

La liste idéale : (à adapter suivant la randonnée et la saison)

- 1 chapeau de soleil ou casquette.

- 1 foulard ou tour de cou.

- 1 bonnet.

- 1 paire de gants.

- T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).

- 1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise.

- 1 veste en fourrure polaire.

- 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.

- 1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus.

- 1 pantalon de trekking ample.

- 1 caleçon (peut-être utilisé le soir à l’étape).

- Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.

- 1 paire de chaussures de randonnée montantes tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.

- Des sous-vêtements.

 

Equipement :

- 1 sac à dos de 35/40 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale.

- Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.

- 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité avec protection latérale.

- 2 gourdes d’1 litre de préférence isotherme.

- 1 couteau de poche type Opinel (à mettre dans votre bagage en soute).

- 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, passeport ou carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.

- Crème solaire + écran labial.

- 1 couverture de survie.

- Une paire de bâtons est conseillée.

- Appareil-photo (avec batteries de rechange), jumelles (facultatif).

 

Pour le soir à l’hébergement :

- Un drap-sac. Un duvet chaud (- 5°C confort).

- 1 maillot de bain (facultatif).

- 1 pantalon confortable.

- 1 paire de chaussures de détente légères.

- Nécessaire de toilette (privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).

- 1 gant de toilette + 1 serviette de toilette qui sèche rapidement.

- Lingettes pour la toilette

- Un gel antiseptique pour le lavage des mains sans eau.

- Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).

- Papier toilette + 1 briquet.

- 1 frontale ou lampe de poche avec ampoule et piles de rechange.

- Sacs plastiques pour envelopper vos affaires et vos déchets personnels.

 

Pharmacie personnelle :

- Vos médicaments habituels.

- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.

- Pastilles contre le mal de gorge.

- Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.

- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.

-  Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).

- 1 pince à épiler.

 

Pharmacie spécifique voyage :

- Un anti-inflammatoire (comprimé et gel).

- Un antibiotique à large spectre.

- Un antispasmodique.

- Un antidiarrhéique.

- Un antiseptique intestinal.

- Un antivomitif.

- Un antiseptique.

- Des dosettes de gouttes ophtalmiques.

- Homéopathie « coca » pour l’altitude.

Votre pharmacien vous indiquera les modalités de prise de ces médicaments.

- Des pastilles pour purifier l’eau.

- En complément éventuel : répulsif contre les moustiques, veinotonique, somnifère léger, etc…

- Une paire de petits ciseaux (à mettre dans votre bagage en soûte).

- Eventuellement, une trousse de premiers soins contenant du fil de suture avec aiguille, des seringues et des aiguilles stériles à fournir en cas de besoin à du personnel médical.

 

Et puis…

- Une dose de bonne humeur et pourquoi pas une petite spécialité de chez vous à partager lors d’un pique-nique ou d'une soirée !

- N’oubliez pas vos carnets de chants pour animer les soirées. Notre équipe népalaise en est friande.

DATES ET PRIX

 

du Samedi 6 novembre au Samedi 21 novembre 2021

 

2995 €

 

 

Ce tarif est établi sur la base d’un dollar entre 0,9 et 1 € à l’achat (cours de 0,8 à 0,9 €). Il pourra être revu à la hausse ou la baisse en cas de variation du taux de change important.

Les dates peuvent être décalées d'un ou deux jours, en fonction des rotations des avions.

Les réservations de prestations supplémentaires doivent se faire à l’inscription et être spécifiées sur le bulletin de réservation.

LE PRIX COMPREND

- Le vol international en classe économique sur ligne régulière Paris - Kathmandu aller et retour avec escale.

- Le vol intérieur Pokhara-Kathmandu.

- Les taxes aériennes.

- Tous les déplacements terrestres en bus privé depuis l'aéroport, dans la vallée de Kathmandu et jusqu'au départ du trek.

- 3 nuits en hôtel standard à Kathmandu, sur la base de la nuit et du petit - déjeuner, 2 à 3 personnes par chambre.

- Les repas à Kathmandu, avant le départ en trek.

- 1 nuit en hôtel moyen à Pokhara en demi-pension, 2 à 3 personnes par chambre.

- L'organisation de la visite de la vallée de Kathmandu avec un guide parlant français pour une journée (Jour 3).

- L'organisation totale du trekking en lodges avec un accompagnateur en montagne français, un chef d'expédition népalais (sirdar) et une équipe de guides et porteurs.

- Les formalités (permis de trekking et taxe du parc National des Annapurnas) et tous les frais inhérents au trekking.

LE PRIX NE COMPREND PAS

- Les boissons et dépenses personnelles.

- L'équipement individuel.

- Les frais de visa.

- L’éventuelle hausse de carburant imposée par la compagnie aérienne.

- Les repas du midi et du soir à Kathmandu au retour du trek. Prévoir un budget de 60 € à 70 € sans les boissons.

- Les douches dans les lodges.

- Les pourboires laissés à l'équipe de trekking en fin de trek (entre 50 et 60 € par participant selon satisfaction, pour la totalité de l’équipe népalaise).

- Les trajets jusqu’au lieu d’accueil et à partir du lieu de dispersion.

- Les différentes assurances : Annulation ou/et Frais de recherche et secours - Assistance - Rapatriement - Interruption de séjour.

- Tout ce qui n'est pas dans "Le prix comprend".

Les incontournables

<
9.2
10

Au Pas de l'Alpette

Note moyenne sur 82 avis

Suivez-nous sur :