Nos dernières infos

Toute l’équipe de l’Alpette vous accueille jusqu’au 30 octobre au cœur du massif de Chartreuse.en cette période contrainte nous avons rédigé une charte d’accueil pour assurer la sécurité de tous et le bon déroulement des séjours.
à l’auberge comme au restaurant, venez profiter de la montagne !
séjour dans les alpes avec l'auberge de l'Alpette

Se connecter
   |  Se déconnecter
11/08/2020 17° / 33°
12/08/2020 20° / 34°
13/08/2020 20° / 32°
 >  QUI SOMMES NOUS  >  Destination Chartreuse

Le massif de Chartreuse: une ile au soleil, une montagne bien être

Le massif de Chartreuse est une ile rocheuse faite de calcaire, entourée par la vallée du Grésivaudan, entre Grenoble et Chambéry, la plaine des Echelles et de Voiron. Sur près de 500 km2 le massif est partagé entre l’Isère et la Savoie.
Le sol se partage entre alpages, vallées étroites creusées par les eaux, forêts et chaine de montagne fragmentée en quatre parties. Le relief de la Chartreuse est particulier et regorge de formations karstiques importantes : les réseaux souterrains, les rivières, les lapiaz, dolines, gouffres et sangles… c’est la signature de cette montagne originale où la nature a créé des paysages
uniques dans chaque petit coin du massif.

Lors des randonnées sur les plateaux ou vers les sommets comme le Charmant Som ou la dent de Crolles, vous apercevrez ces détails qui donnent à la montagne cet air de lointain et de rare.
Savez-vous que les sangles calcaires qui sont caractéristiques de la Chartreuse peuvent s’apercevoir en randonnée : les sangles des belles ombres, le fouda blanc, le sangle du Pinet, le sangle du jardin au sommet de la montagne de Chamechaude.
Texte introduction droite

Une histoire unique depuis 1084, l’arrivée des Chartreux 

Le massif de Chartreuse ne connaissait que deux sentiers très étroit pour accéder au cœur du massif avant l’arrivée de Bruno et de ses compagnons. Grace à leur insistance et à la pérennité de l’ordre religieux la montagne de Chartreuse va se bouleverser et se développer ; les ponts de pierre, les maisons, les Haberts, les routes ensuite.

 
Massif de chartreuse sous la neige


Savez-vous que l’on utilise le mot désert en Chartreuse ? il s’agissait d’étendues herbeuses où quelques animaux vivaient sans la moindre présence humaine. Les chartreux investiront ces deux déserts, celui du sud appelé « désert de Chartreuse » et au nord du massif le « désert d’Entremont ».

Les moines s’installeront définitivement dans ces terres difficiles et inhospitalières et prendront le temps nécessaire pour défricher, planter, créer des sentiers, construire et vivre. A chaque randonnée autour du fameux monastère de la Grande Chartreuse on observera l’endroit des premières cabanes, la première source matérialisée de st Bruno, les édifices et l’architecture signée comme un style unique dit « cartusien ».

De la forêt aux liqueurs

Les moines investissent les alpages et cultivent. Ils vont également travailler le bois. C’est à partir du 15 eme siècle qu’ils vont entreprendre le travail de sidérurgie en créant des mines d’exploitation du fer. Ils deviennent « maitre de forges » . L’acier produit servira à fabriquer des outils et des armes utilisées par les croisés, des clefs, des coffres et des portes.

Depuis 1605 ils détiennent une recette unique de fabrication d’un élixir qui aurait des propriétés uniques de soulagement et de bienfaits. A partir de 1737, ils vont développer l’activité de liqueurs et créer ainsi la fameuse « liqueur de la Grande Chartreuse » nombre de fois copiée, imitée, adaptée mais jamais révélée. Dès 1849 une distillerie est installée pour permettre la production du fameux breuvage. Le nom de l’élixir et de la grande Chartreuse traversera les régions, les pays pour arriver à cette renommée internationale que l’on connait aujourd’hui.

La vie paysanne en Chartreuse


Les paysans de Chartreuse ont à chaque époque contribué au développement du massif en libérant des forêts et des terres pour les cultiver. Chaque torrent possédait son moulin et l’activité était importante. Les bœufs de Chartreuse étaient élevés pour être des animaux de travail, souvent vendus à la foire de Chambéry. Ils avaient une excellente réputation de qualité. Le travail du bois se développe avec l’arrivée d’une première scie hydraulique. Les futs d’épicéas servaient à la toiture des granges et des bâtisses. L’économie de la forêt va permettre de diversifier les activités et renforcer le pouvoir d’achat des habitants. Le bois fait appel à une main d’œuvre importante et saisonnière.

Savez-vous que les fûts d’épicéas étaient recherchés pour leur droiture. Les armateurs bretons venaient chercher des pièces uniques pour les mats des bateaux. La plus grand récolté sur la forêt de la Sure mesurait 66 mètres de longueur.

Aujourd’hui la forêt couvre plus de 60 % du territoire et est la première économie locale du massif bien devant le tourisme et l’agriculture de Montagne. La forêt domaniale de la Grande Chartreuse, d’une superficie de 8500 Ha est la plus grande des Alpes. Elle est labélisée « forêt d’exception » depuis deux ans et bénéficie d’une marque AOC pour le bois, « épicéa de Chartreuse ». D’autres activités vont prendre de l’importance en Chartreuse et permettre un revenu complémentaire : la Ganterie. Les femmes qui vont coudre ces gants arrivés de Grenoble bénéficieront de petits revenus pour permettre d’améliorer le quotidien des familles.

Le tournage sur bois se développe le long des torrents avec les scies circulaires. Objets usuels, flacons, manches d’outils etc. vont se fabriquer dans le massif jusqu’encore aujourd’hui où il reste une petite activité artisanale de tournerie.Quelques bucherons vont aussi développer la fabrication de skis en bois à st Pierre de Chartreuse et permettre ainsi de constituer une marque de fabrique jusqu’en 1950. L’essor de l’activité sera lié au développement des sports d’hiver et la construction des premières installations se remonte pentes au col de Porte, au Sappey en Chartreuse ou à st Pierre de Chartreuse.

Une nature en chartreuse riche et pleine de vertus

Les paysans ont toujours ramassé les plantes, cueillis les fleurs pour en extraire des macérations, des jus, des alcoolats et tester les vertus de chacune. Le millepertuis pour le calme et la digestion, le frêne pour la boisson « frênette » ou comme anti inflammatoire, le safran, le thé des Alpes, l serpolet, la menthe des ruisseaux, l’angélique, l’hysope, la mauve, l’aspérule, le tussilage….. Toutes ces plantes se retrouvent dans le jardin de Chartreuse. Lors des randos sur les plateaux ou en forêt vous découvrirez au gré des saisons, de mai à octobre avec les accompagnateurs de l’Alpette qui partageront des anecdotes et des secrets de nos montagnes.

Chaque été, c’est la cueillette ! En effet et en respectant les endroits, jean luc et les accompagnateurs ramassent quelques bouquets de Vulnéraire pour en fabriquer une liqueur qui sera partagée au cours des randonnées hivernales en raquettes. Chacun possède sa petite recette pour cette liqueur bien connue dans le massif de Chartreuse. La plante y pousse uniquement ici.

Une faune adaptée au massif

Le chamois et le bouquetin peuple le massif de Chartreuse. Il n’est pas rare d’en apercevoir un ou une dans un sangle calcaire ou traversant un rocher pour se cacher. Les mouflons, originaires de Corse ont été introduits au 18 eme siècle et se regroupent souvent autour du massif de la Grande sure ou proche du monastère. Grands cerfs et chevreuil sont plus visibles en forêt. Les marmottes sortent de leur terrier dès le mois de mai pour batifoler dans les alpages et sur les plateaux comme celui des « hauts de Chartreuse. Les volatiles ne manquent pas en Chartreuse : on pourra observer les aigles, mais aussi les milans, la corneille à bec jaune, et peut être le tétras.
Marmottes trouvée en chartreuse
Les animaux sauvage en chartreuse
Les petits oiseaux sont très présents dans le massif ; le Tichodrome echelette, magnifique passereau, le Pic noir, le faucon pèlerin , dont on dit qu’il est l’oiseau le plus rapide au monde, la gelinote des bois, la petite chouette chevechette, et bien d’autres que les accompagnateurs de l’Alpette partageront avec celles et ceux qui choississent le séjour randonnée accompagné.

Bref, ici et nulle part ailleurs chaque paysan, chaque éleveur, chaque famille vit et entretient un massif de moyenne montagne haut en couleurs. Unique et sauvage, diverse et attirante, la Chartreuse est une véritable invitation au bien etre, au ressourcement, à la découverte de la montagne de toujours.

Rendez vous rapidement sur notre site pour découvrir toutes les formules de séjours nature en Chartreuse.

Jean luc,
Créateur des séjours en Chartreuse.
Partager cette page:
séjours àdécouvrir
< >
9.1
10
Au Pas de l'Alpette

Note moyenne sur 50 avis

Notre actualité
Bonjour et bienvenue sur le site de l'Alpette :
l'auberge devrait ouvrir ses portes à compter de la pentecote, le restaurant et l'hotel seront ouverts tous les jours.
quelques règles fixent la distanciation physique et la sécurité des personnes et du personnel.
la convivialité et l'authenticite seront au rendez vous à compter du 02 juin.

en famille, entre amis, en solo, en groupe, il y a une formule pour vous.
Vous pouvez consulter nos offres de séjour et reserver en ligne vos vacances à la montagne pour cet été, en sejour rando, velo, en famille, en solo ou en petit groupe.



les séjours hiver sont également en ligne et peuvent être consutés pour prevoir une jolie aventure hivernale en Chartreuse.
nous sommes à votre dispsoition, n'hésitez pas à nous consulter , nous vous attendosn pour échanger et vous accueillir,


Imaginons demain, imaginons cet été et un petit coin de nature en moyenne montagne

c'est peut être ici, en Chartreuse que vous viendrez pour vivre avec la nature intacte et préservée.

vous comptez sur nous, on compte aussi sur vous,
A très vite,
Isabelle, léa et jean Luc,

 
Je m'inscris à la newsletter

Au pas de l'Alpette Bellecombe 38530 Chapareillan France

Tel: +33 (0)4 76 45 22 65 contact@alpette.com

©2020 - COM & NET - Infos légales - Plan du site - Bulletin de réservation - CGV - Annulations